Cellulite

Les informations sur l'hépatite B peuvent intéresser vos ami(e)s

Partagez le site pour qu'eux aussi puissent en profiter !

(55 votes, moyenne 3.64 sur 5)
HEPATITE B - Définition, Vaccin, Symptômes, Contagion, Causes. Hépatite B aigue, chronique, risques, rappel. Complications, diagnostic, traitement, analyse de sang, remèdes, prévention. Précautions, transmission, guérison, incubation, conseils - FORUM3.64 sur 50 basé sur 55 votants.


HEPATITE B

Transmission, Guérison, Conseils, Complications, Rappel
Information, Description, Vaccin, Rappel, Incubation, Guérison

 

 

Hépatite B : Définition

L’hépatite B est une grave infection du foie causée par le virus de l’hépatite B (VHB). Sur certaines personnes, l’hépatite B peut devenir chronique, conduisant alors à une insuffisance hépatique, un cancer du foie ou une cirrhose, affection qui provoque des cicatrices permanentes au foie.

La plupart des personnes infectées par l'hépatite B, surtout les adultes, se rétablissent complètement, même si les signes et les symptômes de la maladie sont sévères. Les nourrissons et les enfants sont beaucoup plus susceptibles de développer une infection chronique d’hépatite B. Bien qu’il n’existe aucun traitement pour l’hépatite B, le vaccin aide à prévenir la maladie. Si vous êtes déjà infecté, il est préférable de prendre quelques précautions afin de prévenir la propagation du virus VHB à d’autres personnes.

Symptômes de l’hépatite B

Généralement, les signes et symptômes de l’hépatite B se manifestent environ trois mois après avoir été infecté par le virus et peuvent varier de légers à sévères. Les signes et symptômes connus de l’hépatite B sont :

  • Des douleurs abdominales
  • Une urine foncée
  • De la fièvre
  • Des douleurs articulaires
  • Une perte d’appétit
  • Des nausées et des vomissements
  • De la faiblesse et de la fatigue
  • Un jaunissement de la peau et du blanc des yeux (jaunisse)

La plupart des nourrissons et enfants atteints d’hépatite B ne développent pas de signes et de symptômes de la maladie. C’est également le cas chez certains adultes.

Consultation médicale

Consultez un médecin si vous développez des signes ou des symptômes qui vous inquiètent.

Si vous savez que vous avez été exposé au virus de l’hépatite B, contactez immédiatement votre médecin. Un traitement préventif peut réduire le risque d’infection dans votre corps, mais le traitement doit être administré dans les 24 heures suivant l’exposition au virus.

Causes de l’hépatite B

L’hépatite B est causée par le virus VHB. Le virus se transmet de personne à personne par le sang, le sperme ou d’autres liquides organiques. Lorsque le VHB atteint le foie, il envahit les cellules de celui-ci et commence à se multiplier. Cela provoque alors une inflammation et conduit à des signes et symptômes de l’hépatite B.

Le virus VHB peut être transmis par :

  • Les contacts sexuels : Vous pouvez être infecté si vous avez eu des rapports sexuels non protégés avec une personne infectée par l’hépatite B et dont le sang, les sécrétions salivaires, vaginales ou le sperme entrent dans votre corps.
  • Le partage d’aiguilles : Le VHB peut se transmettre facilement par les aiguilles et les seringues contaminées par du sang infecté. Partager les aiguilles et les seringues dans le but de s’injecter des substances stupéfiantes vous place dans un risque élevé de contraction du virus de l’hépatite B.
  • Les piqûres d’aiguille accidentelles : Les personnels de santé peuvent également contracter l’hépatite B en raison de leur contact fréquent avec du sang humain.
  • De mère à enfant : Les femmes enceintes infectées par le VHB peuvent transmettre le virus à leur enfant pendant l’accouchement.

 

Hépatite B aiguë et hépatite B chronique

L'hépatite B peut être de courte durée (hépatite B aiguë) ou de longue durée (hépatite B chronique).

L'infection de l’hépatite B aiguë dure moins de six mois. Si la maladie est dite « aiguë », le système immunitaire est généralement capable d'éliminer le virus du corps et le malade pourra se rétablir complètement en quelques mois. La plupart des personnes qui contractent l'hépatite B à l'âge adulte développent une infection aiguë.

L’hépatite B chronique dure plus de six mois. Lorsque le système immunitaire ne peut pas lutter contre le virus, l’infection dure alors plus longtemps et peut conduire à des maladies graves comme la cirrhose ou le cancer du foie. La plupart des nourrissons infectés par le VHB à la naissance et de nombreux enfants infectés entre 1 et 5 ans deviennent chroniquement infectés. L'infection chronique peut passer inaperçue pendant des décennies jusqu'à ce que la personne tombe gravement malade d'une maladie du foie.

Hépatite B : facteurs de risque

Vous êtes plus exposé à des risques de contraction de l’hépatite B si :

  • Vous avez des rapports sexuels non protégés avec plus d'un partenaire
  • Vous avez des rapports sexuels non protégés avec une personne infectée par le VHB
  • Vous avez une infection sexuellement transmissible (IST) comme la gonorrhée ou la chlamydia
  • Vous êtes un homme qui a des relations sexuelles avec d'autres hommes
  • Vous partagez des seringues lors d’injections de drogue par voie intraveineuse (IV)
  • Vous vivez avec quelqu'un qui a une infection chronique d’hépatite B
  • Vous avez un emploi qui vous conduit à manipuler du sang humain
  • Vous subissez une hémodialyse en raison d’une insuffisance rénale
  • Vous voyagez dans des régions ayant un taux élevé d'infection du VHB, comme en Afrique, en Asie centrale et du Sud, ainsi qu’en Europe de l'Est

Hépatite B : Complications

Une infection chronique par le VHB peut entraîner de graves complications, telles que :

  • Une cicatrisation du foie appelée « cirrhose » : Une infection d’hépatite B peut causer une inflammation qui mène à une vaste cicatrisation du foie ou cirrhose. Les cicatrices du foie peuvent nuire au bon fonctionnement de celui-ci
  • Le cancer du foie : Les personnes atteintes d'hépatite B chronique ont plus de chances de développer un cancer du foie
  • Une insuffisance hépatique : L'insuffisance hépatique aiguë est une affection qui provoque un arrêt des fonctions vitales du foie. Lorsque cela se produit, une greffe du foie est nécessaire pour que le malade puisse survivre
  • Une infection d’hépatite D : Toute personne chroniquement infectée par le VHB est également susceptible de développer une infection d’une autre souche d'hépatite virale appelée « l’hépatite D ». Vous ne pouvez pas être infecté par l'hépatite D si vous n’êtes pas d’abord infecté par le VHB. Si vous avez à la fois l’hépatite B et D, il est alors probable que vous alliez développer des complications hépatiques
  • Des problèmes rénaux : L'hépatite B peut causer des problèmes rénaux qui peuvent conduire à une insuffisance rénale. Les enfants sont plus susceptibles de se remettre de ces problèmes rénaux que les adultes

Diagnostic de l’hépatite B

Dépistage de l’hépatite B chez les personnes en bonne santé

Les médecins peuvent parfois effectuer des tests d’hépatite B sur des personnes en bonne santé. Ceci est généralement recommandé car l'hépatite B commence souvent à endommager le foie avant qu'il n’ait causé des signes et des symptômes visibles. Le dépistage de l'hépatite B chronique chez les personnes qui présentent un risque élevé d'entrer en contact avec le virus pourrait également aider les médecins à recommander un traitement ou des changements de style de vie afin de ralentir les dommages au foie.

Les personnes qui sont susceptibles de vouloir parler à leur médecin au sujet du dépistage de l’hépatite B sont :

  • Les personnes qui vivent avec quelqu’un qui a l'hépatite B
  • Les personnes qui ont eu des relations sexuelles avec une personne qui a l'hépatite B
  • Les personnes qui ont un taux d’enzyme hépatique anormalement élevé
  • Les personnes infectées par le VIH
  • Les immigrants, y compris les enfants adoptés à l'étranger, provenant des régions où l'hépatite B est plus fréquente, notamment en Asie, aux îles du Pacifique, en Afrique et en Europe
  • Les personnes qui prennent des drogues injectables
  • Les détenus
  • Les hommes qui ont des rapports sexuels avec d'autres hommes
  • Les gens qui ont un ou deux parents venant d'une région du monde où l'hépatite B est plus fréquente
  • Les personnes qui ont reçu une dialyse rénale
  • Les personnes qui prennent des médicaments qui suppriment le système immunitaire, tels que les médicaments antirejet utilisés suite à une greffe d'organe
  • Les femmes enceintes

Hépatite B : Analyse de sang

Les analyses de sang suivantes sont généralement effectuées pour détecter la présence du virus de l’hépatite B :

  • Un test pour déterminer si vous pouvez transmettre facilement le VHB à d’autres personnes

    Pour cela, le test AgHBs est réalisé pour détecter la présence de l’antigène appelé HBs. La présence de cet antigène dans le sang signifie que vous avez une infection active de l’hépatite B et que vous pouvez facilement transmettre le virus à d’autres personnes. Un test négatif signifie que vous n'êtes probablement pas infecté.
  • Un test pour déterminer si vous êtes immunisé contre le VHB

    Le test de la présence d’anticorps de l’hépatite B appelé « Anti-HBs » détermine si vous avez des anticorps au VHB. Le fait d’avoir des anticorps Anti-HBs dans le sang peut être dû à une infection par le VHB à l’issue de laquelle vous avez été guéri(e). Il peut également signifier que vous êtes peut-être déjà vacciné(e). Dans les deux cas, un résultat positif de présence d’Anti-HBs peut signifier que vous ne pouvez pas infecter d’autres personnes ni vous infecter vous-même car votre vaccin ou votre immunité naturelle vous protège.
  • Un test pour déterminer si vous avez eu ou avez actuellement une infection de l’hépatite B

    Le test de présence de l’anti-HBc ou anticorps à l’antigène de l’hépatite B identifie les personnes qui ont une infection par le VHB. Si votre test est positif pour les anticorps de l'hépatite B, vous pouvez avoir une infection chronique que vous pouvez transmettre à d'autres personnes. Un résultat positif peut également signifier que vous vous rétablissez d'une infection aiguë ou alors vous avez une faible immunité au VHB qui n’a pu être détecté autrement. Voilà pourquoi l’interprétation de ce test dépend souvent des résultats des deux autres tests.
  • Des tests supplémentaires afin d'évaluer la santé du foie et la gravité de l'infection

    En cas de diagnostic positif à l'hépatite B, votre médecin peut effectuer des tests/analyses supplémentaires afin de vérifier la gravité de l'infection ainsi que la santé de votre foie.
  • Un test pour déterminer votre aptitude à propager le VHB à d'autres personnes

    Le test de l’antigène E du sang recherche la présence d'une protéine sécrétée par les cellules infectées par le VHB. Un résultat positif signifie que vous avez taux élevé de virus dans le sang et pouvez facilement infecter d'autres personnes. Si le test est négatif, vous avez un faible taux de VHB dans votre sang et vous êtes ainsi moins susceptible de propager l’infection.
  • Un test pour déterminer la quantité de l'ADN du VHB dans votre sang

    L’analyse de l’ADN de l’hépatite B détecte des parties de l’ADN du VHB dans le sang, ce qui indique la quantité de virus qui y est présente (charge virale). L'évaluation de votre charge virale peut aider à surveiller la façon dont la thérapie antivirale fonctionne.
  • Des tests pour mesurer la fonction hépatique

    L’analyse de la fonction hépatique consiste à évaluer le montant des dommages qui se sont produites dans les cellules hépatiques.

Prélèvement d’un échantillon de tissu hépatique pour faire des tests

Au cours d'une biopsie du foie, votre médecin insère une aiguille fine à travers la peau jusqu’à votre foie. Un petit échantillon de tissu hépatique est prélevé pour des analyses en laboratoire. Une biopsie peut montrer l'étendue des dommages au foie et peut aider à déterminer le meilleur traitement pour vous.

Traitements pour prévenir l'hépatite B

Si vous savez que vous avez été exposé au virus de l'hépatite B, appelez immédiatement votre médecin. Recevoir une injection d'immunoglobulines contre l'hépatite B dans les 24 heures après l’exposition peut vous aider à vous protéger contre développement de l’hépatite B.

Traitement de l'hépatite B aiguë

Si votre médecin constate que votre hépatite est aiguë, ce qui signifie qu’elle est de courte durée et peut disparaître d’elle-même, vous pouvez ne pas avoir besoin de traitement. En revanche, votre médecin cherchera à réduire les signes et les symptômes que vous éprouvez pendant que votre corps lutte contre l'infection. Votre médecin peut recommander un test de suivi sanguin afin de s'assurer que le virus a bien été éliminé de votre corps.

Traitement de l'hépatite B chronique

Si vous avez été diagnostiqué positif à l'hépatite B chronique, votre médecin peut recommander :

  • Des médicaments antiviraux : Les médicaments antiviraux aident à combattre le virus et ralentissent sa capacité à endommager votre foie. Plusieurs médicaments sont disponibles. Votre médecin peut vous suggérer quels médicaments pourraient être les plus appropriés pour vous.
  • Une greffe de foie : Si votre foie a été gravement endommagé, une greffe du foie peut être une option. Lors d'une greffe du foie, le chirurgien enlève le foie endommagé et le remplace par un foie sain.

 

 

Remèdes et mode de vie à adopter avec l’hépatite B

Si vous avez été infecté par l'hépatite B, vous devez prendre des mesures afin de protéger votre entourage contre le virus. Vous devez par exemple :

  • Prendre des précautions dans vos relations sexuelles

    La seule façon de protéger votre partenaire sexuel de l'infection de l'hépatite B est d'éviter tout contact sexuel. Toutefois, si vous choisissez d'avoir des rapports sexuels, parlez-en à vos partenaires sur le risque de transmission du VHB. Utilisez un nouveau préservatif en latex chaque fois que vous avez des rapports sexuels. Mais vous devez vous rappeler que même si les préservatifs peuvent réduire le risque de propagation du VHB, ils n'éliminent pas complètement le risque.
  • Dire à votre (vos) partenaire(s) sexuel(s) que vous avez le virus VHB

    Vos partenaires doivent être également testés et recevoir des soins médicaux s’ils sont porteurs du virus. Ils ont également besoin de savoir s’ils ont le VHB afin qu'ils ne contaminent pas d'autres personnes.
  • Ne partagez pas les aiguilles ou les seringues

    Si vous prenez des drogues injectables, ne partagez jamais vos aiguilles ou vos seringues avec quelqu'un d’autre.
  • Ne faites pas de don de sang ou d’organes

    Le don de sang ou d’organe infecté peut faire propager le virus.
  • Ne partagez pas les rasoirs ou les brosses à dents

    Ces articles peuvent porter des traces de sang infecté.
  • Si vous êtes enceinte, informez votre médecin que vous avez le VHB

    De cette façon, votre bébé peut être traité rapidement après sa naissance.

Médecine alternative

Aucune médecine complémentaire ou alternative ne s’est avérée positive dans la prévention ou le traitement de l’hépatite B chronique.

Seul le chardon-Marie continue d’attirer l’attention grâce à ses vertus très bénéfiques pour le foie. Les partisans du chardon-Marie recommandent en effet la plante pour traiter la jaunisse ainsi que d’autres troubles du foie. Aujourd’hui, les gens prennent le chardon-Marie en capsules, en extrait ou en infusion.

Des recherches scientifiques sur les présumées propriétés guérisseuses du chardon-Marie ont conclu à des résultats mitigés. Mais beaucoup d’études ont été mal conçues, ce qui a rendu difficiles les conclusions quant à son utilité.

Si vous êtes intéressé(e) par une éventuelle utilisation du chardon-Marie, veuillez d’abord parler des risques et des avantages avec votre médecin.

Adaptation et soutien

Si vous avez été diagnostiqué positif à l’hépatite B, il se peut que vous ayez peur de ce que cela signifie pour votre santé et que vous ayez également peur de transmettre le virus à vos proches. Pour y faire face, essayez :

  • De vous renseigner le plus possible sur l’hépatite B : En apprendre davantage sur la maladie peut vous aider à comprendre ce que cela signifie pour votre santé. Demandez à votre médecin de vous guider vers les endroits où on peut recueillir le plus d’informations sur la maladie. Les centres de contrôle et de prévention des maladies sont le meilleur endroit pour commencer.
  • Restez près de vos amis et votre famille : Vous ne pouvez pas transmettre l'hépatite B par simple contact, comme une embrassade ou en se serrant la main. Vous ne pouvez pas non plus transmettre l'hépatite B dans une piscine, avec un téléphone, le siège des toilettes ou les ustensiles de cuisine partagés.
  • N’ayez pas peur de passer du temps avec vos amis et votre famille : Leur présence à votre proximité peut être une bonne source de soutien pour vous.
  • Adoptez une bonne hygiène de vie qui vous aide à améliorer votre santé globale : Choisissez par exemple une alimentation riche en fruits et légumes. Essayez également de faire le plus d’exercices physiques dans la semaine. Dormez suffisamment pour que votre corps puisse avoir le repos qu’il mérite.
  • Prenez soin de votre foie : Prendre soin de votre foie peut aider à son bon fonctionnement. Ne buvez pas d'alcool. Ne prenez pas de médicaments, que ce soit sur ordonnance ou en vente libre, sans l’accord de votre médecin afin de s'assurer qu'ils sont sans danger pour votre foie.

Prévention contre l’hépatite B : Vaccin contre l’hépatite B

Le vaccin contre l'hépatite B est généralement administré en une série de trois ou quatre injections sur une période de six mois. Vous ne pouvez pas attraper l'hépatite B venant du vaccin.

Le vaccin contre l'hépatite B est recommandé pour :

  • Tous les enfants, dès la naissance
  • Tous les enfants et les adolescents qui n'ont pas été vaccinés à la naissance
  • Toute personne traitée pour une infection sexuellement transmissible
  • Toute personne ayant une déficience intellectuelle et qui vit dans un milieu institutionnel
  • Les travailleurs de la santé, les secouristes ainsi que les personnes qui sont en contact direct avec du sang humain sur leur lieu de travail
  • Toute personne infectée par le VIH
  • Les hommes qui ont des rapports sexuels avec d'autres hommes
  • Les personnes qui ont de multiples partenaires sexuels
  • Les personnes atteintes de maladie chronique du foie
  • Les personnes qui s'injectent des substances illicites
  • Les personnes qui vivent avec une personne atteinte d'hépatite B
  • Les personnes atteintes de maladie rénale en phase terminale
  • Les partenaires sexuels d'une personne atteinte d'hépatite B
  • Les voyageurs qui prévoient d’aller dans une zone du monde ayant un taux élevé d'hépatite B

 

Hépatite B : Précautions

Il existe d’autres manières d’éviter de contracter le VHB :

  • Connaître le « statut hépatique » de votre partenaire sexuel

    Ne vous engagez pas dans des rapports non protégés sauf si vous êtes absolument certain(e) que votre partenaire n'est pas infecté(e) par le VHB ou toute autre infection sexuellement transmissible.
  • Utilisez un nouveau préservatif à chaque rapport sexuel

    Si vous ne connaissez pas l'état de santé de votre partenaire, utilisez un préservatif à chaque fois que vous avez des rapports sexuels. Rappelez-vous que même si les préservatifs peuvent réduire votre risque de contracter le VHB, ils n'éliminent pas totalement le risque. De petites déchirures peuvent en effet survenir sur les préservatifs et certaines personnes ne les utilisent pas toujours correctement.
  • Arrêtez de consommer de la drogue.

    Si vous consommez de la drogue, essayez d’obtenir de l’aide pour arrêter. Si vous ne pouvez pas arrêter, utilisez une aiguille stérile à chaque fois que vous vous injectez de la drogue. Ne partagez jamais les seringues.

  • Soyez prudent concernant les piercings et les tatouages

    Si vous choisissez de faire un piercing ou un tatouage, allez dans un magasin de bonne réputation. Posez des questions à l'avance sur la façon dont le matériel est nettoyé. Assurez-vous que les employés utilisent bien des seringues stériles. Si le personnel ne sait pas répondre à vos questions, allez dans un autre magasin.
  • Renseignez-vous sur le vaccin contre l'hépatite B avant de voyager

    Si vous prévoyez un long voyage dans une région où l'hépatite B est plus fréquente, demandez à l’avance à votre médecin en ce qui concerne le vaccin contre l'hépatite B. Il s'administre en une série de trois injections sur une période de six mois.

 

Les informations données sur ce site ne sauraient engager l’auteur et ne sont données qu’à titre informatif. Aussi, consultez un professionnel de la santé pour toute question concernant l'hépatite B.

 

Forum et témoignages

Votre expérience sur l'hépatite B peut être intéressante pour les autres. Pensez-y !

Nous vous proposons de laisser vos commentaires dans le forum ci-dessous.

Cette page vous a interessé ? Vous pouvez la partager grâce aux boutons ci-dessous.

 

Commentaires  

 
-1 #72 Lionel2814 08-07-2014 14:25
J'ai un proche parent dont a diagnostiqué le mal (hépatite B). Aidez-moi par vos conseils je prie.
Citer
 
 
0 #71 JIBRIL NUR 04-07-2014 16:26
JE suis diagnostiqué positif de l'hepatite B .Dite moi si cette maladie peut etre guerie.si non y a t-il des produits pour calmer cette maladie? lesquels?
Citer
 
 
+2 #70 kems 28-06-2014 07:20
Dit moi plus sur cette maladie. J'ai l'infection moi aussi.
Citer
 
 
+5 #69 Dridi Radhia 25-06-2014 07:20
quand on bois d'un verre d'une personne atteinte de l'hépatite B est -il contaminant ? et le baisai soft l'est il aussi ?
Citer
 
 
+1 #68 Oliveirs simplice 31-05-2014 11:57
:eek: je viens d etre diagnostic positif a l hepatite b il y a qlqs minutes .la reaction de ma femme est que la maladie est incurable et n existe aucun traintement .que dois je faire ?
Citer
 
 
-1 #67 Bora bora Stevens 23-05-2014 15:56
Je fait des raid, et j'aimerai savoir si mes douleur musculaire sont du à l'hépatite B. par un taux de toxine qui n'est pas évacué pondant l'effort. Car il me semble que c'est le foi qui serre a nettoyer tout cela.
Merci
Citer
 
 
0 #66 koppau 23-05-2014 08:58
le vaccin contre hépa A peu aider
Citer
 
 
+2 #65 coulibaly 19-05-2014 18:21
est-ce que les douleurs dans le talon est un sighne de VHB? :zzz
Citer
 
 
0 #64 kazon 15-05-2014 00:47
:-) pouvoir prevenir certaines maladies a partir de vos conseils
Citer
 
 
0 #63 kazon 15-05-2014 00:45
juste avoir des informations sur les maladies
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir